Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


dimanche 20 octobre 2013

Venise 2. Cendrillon, 4'11

    Deuxième épisode vénitien, opus 82. Il est six heures du matin, devant le bassin de San Marco. Adossé à la fameuse troisième colonne du Palais des Doges, celle dont les condamnés devaient faire le tour sans tomber pour être graciés, dit la légende, je vois se dérouler une scène dont je n'ai filmé que la fin. La trop forte fascination et mon inhibition dans ce relatif désert de l'aube ont retenu la caméra.

    Il en reste néanmoins assez pour figurer en quelques minutes toute la condition féminine, si j'ose le dire, à condition de laisser monter vos troisièmes images, celles de l'imaginaire justement. Au-delà du réel qu'enregistre la machine, entre grâce et solitude, de quelle réalité s'agit-il au juste? Voyage de noces, prostitution, escapade de riches, va savoir.