Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


dimanche 27 janvier 2008

Retour à Madrid 2004



Des observateurs font mine de découvrir l'implantation d'
Al-Qaîda en Espagne et donc en Europe, et de soudain pressentir la confrontation imminente. Opportun de revenir à des réflexions sur la façon dont, en 2004, au lendemain des attentats de Madrid, l'opposition socialiste a pu s'emparer en quelques jours d'un pouvoir qui ne l'attendait pas, par une extraordinaire manipulation d'opinion, avec l'aval des belles âmes européennes. Il était pourtant clair que la démocratie ne pouvait ainsi capituler devant Al-Qaîda, sans l'inviter à s'installer en maître. La réorganisation technique du site permet d'accéder facilement à des articles écrits avant sa création. Parmi eux, la section Islamismes retrouve des textes de 1993 à aujourd'hui et, par exemple, un ensemble sur les attentats de Madrid et leur suite, écrit pendant ce terrible mois de mars 2004.