Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


vendredi 1 février 2008

Les dévoilements de Recep Tayyp Erdogan



Ainsi la Turquie adopte ces jours-ci une réforme constitutionnelle, destinée à libérer les femmes, dit Recep Tayyip Erdogan, "des préjugés rigides" de l'ancien régime laïque: Les étudiantes pourront désormais se voiler, en attendant le tour des fonctionnaires. Quand, le 24 juillet 2007, l'éditorial du
Monde se félicitait de la victoire de l'AKP:
"La Turquie progresse et se normalise. Un signe ne trompe pas: pour la première fois dans ce pays, les sondages publiés avant les élections législatives du 22 juillet avaient vu juste [...] La vie politique turque est devenue prévisible. Contrairement aux peurs des élites laïques du pays, la nette victoire de l'AKP "ex-islamiste" ne signifie pas qu'il aura les mains libres pour appliquer un quelconque "agenda islamiste caché" , nous nous ébahîmes, dans De Perec à Recep, de ces invraisemblables sophismes, de ces conclusions ravies, et de tous ces guillemets à l'angélisme suspect, tant l'évolution était en effet aisément prévisible, et le demeure.