Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


lundi 2 mars 2009

TSF Jazz, Accujazz, Les Allumés du Jazz: qualité à profusion



Écouter du jazz de qualité sur le Net n'est pas si courant qu'on l'imagine. Remercions
notre collaborateur en la matière, Philippe Méziat, de nous avoir parlé de TSF Jazz, une station qui n'est certainement pas inconnue des amateurs chevronnés. Nous l'avons explorée cette semaine et, vraiment, en famille, nous sommes allés de surprise en surprise. Le cœur vivant de la station est réuni dans le chapitre Podcasts — on ne peut vraiment podcaster, mais on peut écouter à la demande — qui ouvre en particulier sur
Jazzlive, ensemble mensuel de concerts récents de belle qualité, enrichi de quelques perles plus anciennes que nous vous laissons le plaisir de découvrir; sur Si bémol et fadaises où Pierre Bouteiller organise des semaines thématiques; sur les Lundis du Duc (des Lombards) dirigés par Sébastien Vidal. Un peu partout ensuite, sur le reste du site, des informations, des chroniques d'actualité du jazz (mais pas seulement, du cinéma, des expositions, du théâtre aussi dans Coup de Projecteur) et des anniversaires de l'histoire du jazz, dignement célébrés. On ne peut épuiser en paroles le contenu d'un site aussi musical, qui semble avoir tellement à cœur de se renouveler que vous ne parviendrez probablement pas à déguster le menu mensuel, entrées, fromages ET dessert.

Le saxophoniste Alex Golino (voir dans Jazz à Bordeaux de Philippe Méziat) nous fait par ailleurs un immense cadeau en la matière: il nous révèle l'existence du site le plus complet possible sur ces musiques, Accujazz, the future of jazz radio, en anglais comme cela se lit, qui organise notre écoute en différentes stations, au choix. Par styles, par instruments, par compositeur, par décades, par régions et le reste dans "others", et, quand on clique, on ouvre sur une surprise, toujours nouvelle.

Enfin, nous rappelle Philippe Méziat, tous ceux que le jazz de tous ne suffit pas à rassasier iront sur le site des Allumés du Jazz, qui allie la profonde tradition à l'extrême modernité. Ce site d'entreprise informe de façon riche sur les quarante-neuf labels indépendants qu'elle distribue, où il puise un choix en continu sur une Web Radio. Et comme chez les grands tout est grand, ainsi qu'aime à dire une autre de nos amies, ni Accujazz ni TSF Jazz ni Les Allumés du Jazz ne sont avares en adresses et liens de toutes sortes, inépuisables. D'une certaine façon, nous en avons pour la vie.