Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


vendredi 27 avril 2007

Un inédit de Leonardo Sciascia (1921-1989)



Leonardo Sciascia écrivit ce texte
L'art de Giufà, pour servir de préface à un recueil de contes, précédé d'un essai précis et documenté, réunis par Francesca Maria Corrao, Storie di Giufà (Mondadori 1991). Je l'avais traduit et publié dans ma revue Le Cheval de Troie n°4 (septembre 1991), avec l'aimable autorisation des éditions Mondadori et de son directeur d'alors, Ferruccio Parazzoli.
Sauf erreur de ma part, il ne se trouve pas dans l'édition des
Œuvres complètes de Leonardo Sciascia, aux éditions Fayard. Pour l'ensemble des écrits disponibles ici sur cet auteur, voir dans Italiana, notre dossier sur cet auteur.