Mal nommer
les choses, c'est ajouter

au malheur du monde.

Albert Camus.


mardi 21 avril 2009

John Cassavetes, invité 1. Philippe Méziat: jazz et improvisation

Suite à toutes les contributions sur le jazz dont il nous régale, notre compagnon Philippe Méziat a la bonne idée d'inscrire sa contribution dans notre travail en cours sur John Cassavetes.

John Cassavetes, le jazz et la question de l'improvisation.Ce texte a été publié dans Pour John Cassavetes, paru aux éditions Le Temps qu'il fait.

En librairie


Pour John Cassavetes
Cliquer sur les couvertures pour plus d'informations
Si vous préférez le commander aux éditions Le temps qu'il fait,
cliquer ici
.



© John Cassavetes, Too late blues (1961).